Perte de poids et augmentation des apports en protéines

Lorsque l'on cherche à perdre du poids, le but est d'obtenir un déficit calorique. Le déficit calorique peut engendrer des adaptations métaboliques empêchant la poursuite ou le bon déroulement de la perte de poids. L'apport en protéines est un point important et à ne pas négliger durant ces périodes. Dans cet article, nous verrons son impact dans le cadre d'une déficit calorique. Les informations sont tirées d'une publication de Longland et al. (2016).

L'étude réalisée

40 hommes ont effectué durant 1 mois un programme comprenant de la musculation et des intermittents de haute intensité.

Deux groupes étaient formés :
1) Le premier consommait 2,4 g de protéines par kilo de poids de corps par jour soit des apports élevés.
2) Le deuxième consommait 1,2 g de protéines par kilo de poids de corps par jour soit des apports standards.

Publicité

Résultats

L'évolution de la masse maigre (en partie la masse musculaire) et de la masse grasse était évaluée.

1) Masse maigre : le groupe avec les apports élevés en protéines à augmenter sa masse maigre en moyenne de 1,2 kilos (+/-1 kg) alors que le groupe avec les apports standards l'a augmenté en moyenne de 0,1 kg (+/- 1kg)

2) Masse grasse : le groupe avec les apports élevés a perdu en moyenne 4,8 kilos (+/- 1,6 kg) alors que le groupe avec les apports standards a perdu en moyenne 3,5 kilos (+/- 1,4 kg).

Conclusion

Conclusion

Consommer des apports élevés en protéines durant les périodes de déficit calorique et d'entraînement favoriserait le gain de masse musculaire et la perte de masse grasse.
Pour y parvenir, la consommation d'aliments riches en protéines et à faible densité calorique doivent être priviligiés (viande maigre, produits laitiers maigres, whey, blancs d'oeufs, poissons maigres...)

posté le 29/11/2020 par Thony MESSON Diététicien - Nutritionniste - Préparateur physique/Coach sportif  En savoir plus sur Thony MESSON