Pas de petit-déjeuner = moins de performance en soirée

Le petit-déjeuner est un repas qui est souvent présenté comme essentiel. Cette affirmation n'est pas forcément vraie pour l'ensemble des personnes. Cependant, nous allons voir dans cet article qu'il influence la performance sportive en soirée. Il peut donc être intéressant de s'y pencher si vous effectuez des séances sportives le soir ou si vous préparez une compétition effectuée à des heures tardives. Les informations sont tirées d'une publication de Metcalfe et al. (EJSS, 2020).

L'étude réalisée

11 athlètes entraînés réalisent un contre-la-montre de 20 kilomètres sur vélo en soirée dans deux conditions distinctes :

1) En prenant un petit-déjeuner entre 8 heures et 9 heures du matin ainsi qu'un déjeuner entre 12h et 14h.

2) En restant à jeun jusqu'au déjeuner pris entre 12h et 14h.

Le total calorique ainsi que la répartition des macronutriments étaient les même sur les deux types de journées.

Publicité
Résultats

Résultats

1) La glycémie des athlètes était plus élevée après l'effort lorsqu'un petit-déjeuner était consommé.

2) Les athlètes percevaient l'effort comme légèrement moins difficile en ayant pris un petit-déjeuner.

3) La puissance moyenne (watts) était supérieure les jours avec petit-déjeuner. 

4) La temps moyen était inférieur lors du contre-la-montre quand un petit-déjeuner était consommé.

Conclusion

Une baisse de la performance physique est observée en soirée lorsqu'aucun petit-déjeuner n'est consommé (même si le déficit énergétique est comblé sur le déjeuner).

Le fait de consommer un repas riche en glucides le matin est une formule intéressante lorsque vous devez réaliser une performance en soirée.

posté le 04/10/2020 par Thony MESSON Diététicien - Nutritionniste - Préparateur physique/Coach sportif  En savoir plus sur Thony MESSON